picto-devis
Demandez un devis
picto-configurateur
Configurateurs
picto-blog
Le blog VIT

RECHERCHER SUR LE SITE

Foire aux questions

AccueilFAQ

Bienvenue sur la Foire Aux Questions du Groupe VIT !

Vous retrouverez ici toutes sortes de questions et de réponses qui vont aideront à en connaître davantage
sur le vitrage, mais aussi des conseils sur l’application selon le type de vitrage et des informations
sur l’entreprise VIT, vos commandes, vos livraisons…
Si vous ne trouvez pas de réponse ici, n’hésitez pas à nous contacter directement en cliquant ici.
Un conseiller VIT vous répondra dans les meilleurs délais !

À quoi sert le vitrage feuilleté ?
Ce type de vitrage permet une résistance renforcée et assure une sécurité en cas de casse. Son but principal est de maintenir le verre quand il casse afin d’éviter la propagation de morceaux de verre et d’éviter tout risque de blessure. Il permet également de retarder l’effraction, et d’assurer une fonction garde-corps sous certaines conditions. Cette particularité est possible grâce aux feuilles de verre maintenues entre elles par des films.

En savoir plus sur les produits Stop Choc

Comment calculer le poids des vitrages ?
Pour calculer le poids d’un vitrage, il existe une formule à appliquer : 2,5 kg / mm d’épaisseur / m².
Pour le feuilleté, il faut ajouter le poids des films, qui est de 0,42 kg/film/m².
Par exemple un verre de 8 mm pèsera 20 kg/m² (8 x 2,5), alors qu’un feuilleté 44² pèsera 20,84 kg/m² (((4+4) x 2,5) + (2 x 0,42)).

Comment calculer l’épaisseur d’un vitrage isolant ?
Pour avoir l’épaisseur d’un vitrage isolant, il faut additionner l’épaisseur des produits verriers à l’épaisseur de la lame d’air (ou des lames d’air pour un triple).
Par un exemple un 4/16/4 mesurera 24 mm.

Comment prendre les mesures d’un vitrage ?
Pour bien mesurer un vitrage, il faut pouvoir retirer le mastic ou les parecloses de votre vitre pour avoir les mesures exactes. Vous n’avez plus qu’à mesurer la hauteur et la largeur de votre verre.

Le vitrage thermique doit-il être automatiquement monté en double vitrage ?
Oui, le vitrage thermique est monté automatiquement en double ou triple vitrage pour assurer ses fonctions : offrir la bonne isolation thermique et donc un coefficient Ug optimal, une bonne luminosité et des apports solaires maîtrisés.

Le vitrage isolant est-il composé de plusieurs verres pour son efficacité contre le bruit ?
Le vitrage isolant acoustique VIT, est composé à minima de 2 verres qui devront avoir des épaisseurs différentes pour améliorer la performance acoustique : en effet chaque épaisseur de verre réduit une longueur d’onde différente du bruit. On peut bien évidemment mettre également un verre feuilleté standard ou traité acoustique (PVB acoustique) afin d’améliorer encore la performance contre le bruit.

Rendez-vous sur notre configurateur acoustique pour trouver votre solution !

Quel est le rôle d’un vitrage à contrôle solaire ?
Le vitrage à contrôle solaire permet de maîtriser le niveau de chaleur entrant en été ainsi que la bonne luminosité tout en évitant les déperditions calorifiques en hiver. Ce vitrage est choisi en fonction de l’exposition du bâtiment et de votre projet. Ce vitrage vous permet de réduire la consommation pour climatiser votre bâtiment et améliorer votre confort de vie.

D’ailleurs la RE2020 entrée en vigueur le 1er janvier 2022 met l’accent sur ce point ! « Le but de cette réglementation est de prioriser la sobriété énergétique et la décarbonation de l’énergie, de réduire l’impact carbone de la construction des bâtiments tout en garantissant le confort en cas de forte chaleur »

Retrouvez notre gamme en cliquant ici

Comment se fait le vide dans le double vitrage ?
Il n’y a pas de vide entre les verres !! Il s’agit uniquement d’un remplissage d’Air ou d’Argon déshydraté entre les verres. L’étanchéité est ensuite réalisée avec un butyl puis un PU ou silicone, afin de garantir le vitrage 10 ans à la reprise d’humidité dans des conditions normales de pose et d’exposition.

Le triple-vitrage est-il utile ?
Le triple vitrage va permettre d’avoir une meilleure isolation thermique : le coefficient Ug pourra ainsi atteindre 0,4 W/m²°K alors que nous n’atteignons que 1 voire 0,9 en double vitrage. Il est toutefois à noter que les apports énergétiques seront réduits en mi-saison et qu’il faut donc bien étudier l’utilisation du triple vitrage sur l’ensemble de ses performances (utile en exposition NORD le plus froid mais discutable sur d’autres expositions).

Qui a le droit de fabriquer des châssis pare-flammes ou coupe-feu ?

Contrairement aux idées reçues, il n’y a pas besoin d’agrément spécifique ni d’autorisation pour réaliser des menuiseries pare-flammes ou coupe-feu. En revanche, ce type d’ouvrage doit être réalisé en respectant scrupuleusement les procès-verbaux, que nous pourrons vous fournir, afin de respecter les sections de bois, les types de profilés, les jeux, d’utiliser les bons joints, etc…

Cela est valable aussi bien pour des châssis bois que pour des châssis acier ou aluminium.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de nos PV → ICI avec nos produits STOP FIRE coupe-feu (Pyrobel) ou pare-flammes (pyrobelite).

Qu’est-ce qu’une casse thermique et comment la repérer ?

Une casse thermique se produit lorsque la différence de température entre 2 zones d’un même vitrage est trop importante. Cela génère une dilatation différente entre les 2 zones, ce qui conduit à une casse du vitrage thermique.

La casse thermique peut être causée par des ombres portées (arbres, auvent, immeuble, …) ou par des objets placés trop près du vitrage thermique (allège pleine, radiateur, canapé, affiche, …).

La réalisation de JPI permet de limiter le risque de casse thermique, mais le seul moyen de l’éviter à 100 % est d’employer du verre trempé, qui y est insensible.

Contactez-nous ou par téléphone au 03 85 81 48 08, afin de déterminer ensemble le bon vitrage grâce à nos logiciels de simulation reconnus.

Qu’est-ce qu’un dB ra et ratr ?

L’affaiblissement acoustique, exprimé en dB (décibels), représente la capacité d’isolation aux bruits du vitrage. Plus cette valeur est élevée, plus le vitrage est performant.

Cet affaiblissement comporte 3 catégories :

dB RW : bruit d’ambiance, qui prend en compte la plupart des fréquences courantes

dB RA : bruit rose, généré en laboratoire, qui se concentre sur les moyennes et hautes fréquences

dB RaTr : également appelé affaiblissement du bruit route, ou trafic (tr), cet affaiblissement est spécifique aux fréquences de bruits générées par le trafic routier (moyennes et basses fréquences). Il est donc utilisé pour les bâtiments situés en bordure de route, autoroute, ville, …

Retrouvez la performance acoustique des vitrages sur notre configurateur.

Qu’est-ce qu’un nuancier RAL ?

Un nuancier RAL est un assortiment de couleurs standardisées.

Nous pouvons vous en fournir une version PDF, mais la représentation des couleurs est approximative, car elle dépend des réglages de votre écran, de votre imprimante… Le mieux est donc d’acheter un vrai nuancier RAL dans le commerce, ou de vous en fournir un auprès d’un fournisseur de peinture par exemple.

Ce nuancier RAL vous permettra de déterminer les couleurs pour vos verres laqués VIT Paint ou émaillés, des petits bois intégrés dans les vitrages isolants, etc…

Attention, concernant nos produits avec insert décoratif, les couleurs de nos inserts ne correspondent pas à une teinte RAL spécifique. Nous vous invitons à vous rapprocher d’un conseiller VIT pour en savoir plus ou à demander le nuancier spécifique (Eurofilter ou autre).

Idem pour nos vitrages VIT Print en impression numérique : nous n’utilisons pas des teintes RAL, mais CMJN (Cyan-Magenta-Jaune- Noir) utilisée dans le domaine de l’imprimerie.

Bouton Contactez-nous

Qu’est-ce qu’un verre 1b1, 2b2 ?

Un verre 1b1 représente un verre feuilleté comportant un film intercalaire PVB d’une épaisseur nominale de 0.38mm. Alors qu’un verre 2b2, correspond à un verre avec plusieurs films PVB de 0.38mm.

Le verre trempé quant à lui est classé 1C2.

Vous pouvez retrouver ici le détail de ces classes de sécurité.

Les dalles de sol ont-elles un sens de pose ?

Oui ! Les dalles de sol sont généralement composées de 3 verres : deux verres identiques et un verre plus fin. Le verre le plus fin doit toujours être posé au dessus, car il s’agit d’un verre d’usure, une sorte de couche de protection, qui évitera que la résistance mécanique de la dalle soit affectée par l’usure, les rayures, etc..

Ce verre d’usure est toujours en verre trempé.

La présence de condensation sur un vitrage peut-elle être considérée comme un défaut ? et comment l’éviter ?

Il faut distinguer la présence de condensation selon 2 cas : présence sur la face intérieure du bâtiment, ou sur la face extérieure.

La présence de condensation sur la face intérieure du bâtiment peut avoir pour origine :

  • Local mal chauffé et/ou insuffisamment ventilé
  • Local très humide en raison de l’occupation des pièces ou la présence de sources d’humidité importante (cuisine, casseroles à ébullition, point d’eau, …)
  • Températures extérieures très basses et/ou températures intérieures chaudes et humides
  • Isolation du vitrage insuffisante

La présence de condensation fréquente, même avec l’emploi de vitrages isolants, est généralement le signe d’un local mal chauffé, insuffisamment ventilé ou très humide. Seule une intervention sur ces paramètres peut apporter des améliorations sensibles.

La présence de condensation sur la face extérieure des vitrages isolants peut résulter des circonstances suivantes :

  • Vitrages à très faible coefficient U, dont la surface externe s’est refroidie face à un ciel très clair
  • Air extérieur se condensant sur les parois froides.

Le phénomène est en général saisonnier et passager, apparaissant le plus souvent le matin (rosée matinale), et disparaissant dans les premières heures de la journée. La formation de cette condensation extérieure peut mettre en évidence des traces diverses telles que ventouses, étiquettes, pastilles ou autres éléments ayant été en contact avec le verre. Ces apparitions passagères, visibles sous un éclairage particulier, ne constituent pas un défaut.

Parfois la condensation sur la face extérieure peut être évitée, ou fortement limitée, en posant le vitrage isolant dans l’autre sens (couche faiblement émissive à l’extérieur) ou en ajoutant une couche autonettoyante Activ sur le vitrage extérieur. Mais ces deux solutions ne fonctionnent pas dans tous les cas.

A quelle température résiste un vitrage trempé ?

La température maximale à laquelle un verre trempé peut résister dépend de divers facteurs tels que la qualité du verre, l’épaisseur du verre, la durée d’exposition à la température et le traitement thermique subi par le verre pendant le processus de trempe. En général, les verres trempés peuvent résister à des températures élevées allant jusqu’à environ 250°C sans se briser ou se déformer.

En plus de la casse thermique, liée à une forte température, il faut également prendre en compte la casse thermique, qui a lieu lors qu’il y a une trop grande différence de température entre une zone chaude et une zone froide sur un même vitrage. Cet écart maxi dépend fortement de l’épaisseur du vitrage trempé, et est résumé dans le tableau suivant :

Épaisseur du verre trempé Écart de température (+/- 5°)
4 210
6 180
8 150
10 120
12 90

On peut donc dire que plus un verre trempé est fin, moins il est sensible aux écarts de température.

Quel est l’avantage du verre trempé ?

Le verre trempé présente plusieurs avantages par rapport au verre ordinaire ou non trempé :

  • Résistance aux chocs : le verre trempé est environ 4 à 5 fois plus résistant aux chocs que le verre ordinaire. Cela le rend plus durable et moins sujet aux dommages dus aux chocs ou aux impacts.
  • Sécurité : en cas de rupture, le verre trempé se brise en petits morceaux qui ne sont pas aussi tranchants que ceux du verre ordinaire. Cela réduit le risque de blessure en cas de bris accidentel.
  • Résistance à la chaleur : le verre trempé peut résister à des températures plus élevées que le verre ordinaire sans se fissurer ou se briser.
  • Facilité d’entretien : le verre trempé est facile à nettoyer et à entretenir, car il est moins sensible aux rayures et aux taches que le verre ordinaire.
  • Esthétique : le verre trempé peut être personnalisé en fonction des besoins du client en termes de forme, de couleur et de finition. Cela le rend adapté à une variété d’applications, notamment les portes, les fenêtres, les meubles en verre, etc.

Dans quel sens doit-on poser un vitrage isolant retardateur d’effraction ?

Intuitivement, la plupart des gens auraient tendance à mettre le vitrage retardateur d’effraction côté extérieur du bâtiment, pour qu’il soit au plus proche du cambrioleur. C’est très souvent ainsi qu’ils sont posés, mais ça n’est pas la configuration optimale.

En effet, lorsqu’il fait très chaud en été les films du verre feuilleté sont nettement plus souples qu’à température ambiante classique, et à l’inverse, ils sont beaucoup plus rigides et presque cassants en plein hiver. Les tests réalisés pour les vitrages feuilletés retardateurs d’effraction, mais également pare-balles, garde-corps, etc… sont toujours réalisés à température ambiante (aux alentours de 20°).

Dans le cas d’un vitrage isolant avec une face float extérieure + une face retardatrice d’effraction intérieure, le cambrioleur va déjà briser la face float, ce qui va faire du bruit, et le gêner, voire le blesser pour la suite de son intervention. Le bruit généré dès le début de la tentative d’effraction pourra laisser plus de temps au voisinage pour prévenir la police par exemple, et le retardateur d’effraction sera plus difficile à traverser puisqu’il sera plus ou moins à la température de la pièce.

De plus, cela permet de trouver plus facilement un produit de contrôle solaire pour le verre extérieur, couche rarement disponible sur les vitrages retardateurs d’effraction.

L’idéal est donc de le mettre à l’intérieur du bâtiment.

Qu’est-ce que le CEKAL ?

Le Cekal est une certification française de qualité pour les vitrages isolants.

La certification Cekal garantit que les vitrages isolants répondent à des normes strictes en matière de performance thermique et acoustique, de sécurité, de qualité et de durabilité. Les vitrages isolants certifiés Cekal doivent être conformes aux normes européennes et françaises en vigueur.

La certification Cekal est un moyen pour les fabricants de vitrages isolants de prouver la qualité de leurs produits et de se distinguer de la concurrence. Les consommateurs peuvent ainsi choisir en toute confiance des vitrages isolants de qualité supérieure qui répondent à leurs besoins en matière de performance et de sécurité.

Qu’est-ce que l’angle de référence d’un vitrage ?

Certains vitrages isolants sont livrés avec une étiquette indiquant « Angle de référence ». Cette étiquette est toujours positionnée à proximité d’un angle.

Elle est utilisée dans 2 cas :

Lorsque le vitrage isolant pèse plus de 100 kg : cela permet d’identifier l’angle situé en bas du vitrage lors de sa fabrication, ce qui permet un parfait alignement des 2 faces à cet endroit. Ainsi, si une des faces est légèrement plus longue (tout en étant dans les tolérances), le poids du vitrage ne portera pas uniquement sur celle-ci, ce qui génèrerait un cisaillement du joint de scellement.

Lorsque plusieurs vitrages contiennent des petits bois intégrés qui doivent s’aligner sur une même menuiserie ou façade : l’angle de référence permet de positionner les vitrages tous de la même façon, afin de garantir un parfait alignement des petits-bois lors de la pose des vitrages, en évitant l’effet « sapin de noël » qui pourrait se produire si tous les petits-bois n’étaient pas parfaitement alignés.

Dans tous les cas, l’angle de référence doit se poser en partie basse, et toujours du même côté lorsqu’il y a des croisillons (en bas à gauche par exemple).

A partir de quelle altitude doit-on faire un pré-équilibrage ?

Pour les double-vitrages : l’équilibrage altitude doit être réalisé dès lors qu’il y a un écart de plus de 900 m entre le lieu de fabrication du vitrage isolant et son lieu de pose (au-delà de 1100 m par exemple pour les vitrages fabriqués chez VIT, qui se trouve à 200 m d’altitude environ).

Pour les triple-vitrages : l’équilibrage altitude doit être réalisé dès lors qu’il y a un écart de plus de 300 m entre le lieu de fabrication du vitrage isolant et son lieu de pose (au-delà de 500 m par exemple pour les vitrages fabriqués chez VIT, qui se trouve à 200 m d’altitude environ).

Cependant, dans tous les cas un calcul peut être réalisé afin de déterminer les contraintes dans le joint de scellement, ce qui peut conduire à ne pas équilibrer des vitrages qui vont au-delà de l’écart d’altitude autorisé (cas des grands vitrages), ou à l’inverse d’en équilibrer certains qui sont légèrement en dessous de l’écart autorisé (cas des petits vitrages, vitrages avec un grand rapport L/l, etc…).

Dans quel sens poser une dalle de sol en verre ? 

Une dalle de sol en verre feuilleté est toujours composée de 2 éléments de structure (minimum) et d’un composant de protection.
Généralement les composants de structure sont plus épais, et le composant de protection est en verre trempé, généralement de 6 mm.
Ce verre de protection est donc toujours posé en partie supérieure de la dalle : c’est sur ce verre que les gens marcheront, car il assurera ainsi une protection mécanique aux composants de la dalle, ainsi qu’une protection à l’usure, afin de ne pas la fragiliser au fil du temps, ou de ne pas rompre un composant structurel en échappant un objet sur la dalle par exemple.

Dans quel sens poser un vitrage Lowe ?

Pour poser un vitrage à faible émissivité (Low-E), vous devez tenir compte de plusieurs facteurs, notamment l’esthétique, la sécurité, l’efficacité énergétique et la fonctionnalité. Voici quelques considérations :

Vitrage à faible émissivité (Low-E) :

  1. Orientation par rapport au climat : Les vitrages Low-E sont conçus pour améliorer l’efficacité énergétique en réduisant la perte de chaleur en hiver et en minimisant la chaleur entrante en été. En fonction du climat de votre région, vous pouvez orienter le Low-E en conséquence pour maximiser ses avantages.
  2. Orientation par rapport à l’exposition solaire : Si votre principale préoccupation est de réduire la chaleur excessive causée par l’exposition au soleil, vous pouvez orienter le côté Low-E du vitrage vers l’extérieur pour réfléchir une partie de la chaleur.
  3. Esthétique : Assurez-vous que l’orientation du Low-E ne compromet pas l’esthétique globale de la construction ou du design de la pièce. L’important étant de tous les poser dans le même sens sur une même façade, afin d’éviter toute différence d’aspect.

En résumé, l’orientation des vitrages Low-E devrait être déterminée par une combinaison de facteurs esthétiques, fonctionnels et de performances spécifiques à votre projet. Il est recommandé de consulter un professionnel pour des conseils spécifiques à votre situation. Dans tous les cas, le coefficient Ug du vitrage reste inchangé, mais le facteur solaire est légèrement réduit lorsqu’on pose le Lowe sur la face extérieure du bâtiment.

Dans quel sens poser un vitrage de contrôle solaire ? 

Contrairement au vitrage Lowe, le vitrage de contrôle solaire ne peut être posé que dans un sens : sur la face extérieure du bâtiment, car il doit toujours être orienté côté soleil.
Le fait de le poser à l’intérieur du bâtiment détériorerait nettement ses performances de contrôle solaire, et amènerait de forts échauffements, avec d’importants risques de dégradation du joint de scellement, et de casses thermiques !

Pour un vitrage quelle différence entre trempe thermique et chimique ? 

La trempe thermique et chimique sont deux méthodes de renforcement du verre pour améliorer sa résistance mécanique. Voici les principales différences entre les deux :

1. Méthode de traitement :

  • Trempe thermique : La trempe thermique consiste à chauffer rapidement le verre à une température élevée, puis à le refroidir brusquement à l’aide d’air ou d’un autre moyen de refroidissement. Ce processus crée des contraintes de compression à la surface du verre, ce qui le rend plus résistant aux chocs et aux contraintes thermiques.
  • Trempe chimique : La trempe chimique, également connue sous le nom de trempe ionique, utilise un bain chimique pour échanger des ions à la surface du verre. Ce processus crée une compression ionique à la surface du verre, renforçant sa résistance.

2. Résultat :

  • Trempe thermique : La trempe thermique renforce le verre en créant des contraintes de compression à sa surface. Cela rend le verre environ quatre à cinq fois plus résistant aux chocs qu’un verre non trempé de même épaisseur.
  • Trempe chimique : La trempe chimique renforce également le verre en créant une compression à sa surface. Bien que le processus de trempe chimique puisse produire un verre très résistant, il est généralement moins résistant que le verre trempé thermiquement.

3. Applications :

  • Trempe thermique : La trempe thermique est couramment utilisée dans les applications où la résistance aux chocs est essentielle, telles que les portes en verre, les parois de douche et les façades de bâtiments.
  • Trempe chimique : La trempe chimique est souvent utilisée dans les applications nécessitant une surface très lisse et des propriétés optiques spécifiques, telles que les lentilles optiques et les dispositifs électroniques.

En résumé, bien que les deux méthodes de trempe renforcent le verre en créant une compression à sa surface, elles diffèrent par les techniques utilisées pour atteindre ce résultat, ainsi que par leurs applications spécifiques et leurs niveaux de résistance.
Dans le bâtiment, et dans notre gamme, les vitrages sont quasi exclusivement trempés thermiquement.

Y-a-t-il des abaques pour la composition d’un vitrage selon sa surface ?

Oui, il existe des abaques ou des normes qui peuvent être utilisées pour déterminer la composition d’un vitrage en fonction de sa surface. Ces abaques prennent en compte différents facteurs tels que la taille du vitrage, l’épaisseur du verre, le type de verre, les exigences thermiques et acoustiques, ainsi que les réglementations locales ou les normes de construction applicables.
L’utilisation d’abaques pour la composition d’un vitrage peut simplifier le processus de conception en fournissant des recommandations basées sur des données techniques et des calculs spécifiques. Cependant, les combinaisons sont tellement nombreuses qu’il est impossible de tout résumer dans quelques tableaux seulement.

Il est donc recommandé de consulter des professionnels qualifiés ou de contacter les fabricants de vitrage pour obtenir des informations précises et des conseils personnalisés sur la composition d’un vitrage en fonction de sa surface et des besoins spécifiques du projet.
Echauffements et contraintes dans le joint de scellement d’un vitrage : causes, traitements, …
Les échauffements et les contraintes dans le joint de scellement d’un vitrage peuvent être causés par plusieurs facteurs et peuvent avoir des conséquences néfastes sur l’intégrité et la durabilité du vitrage. Voici quelques causes, traitements et préventions associés à ces problèmes :

Causes :

  1. Expansion thermique : Les matériaux utilisés dans le joint de scellement ainsi que les composants du vitrage peuvent se dilater ou se contracter en réponse aux variations de température. Cela peut entraîner des contraintes thermiques dans le joint.
  2. Défauts d’installation : Une mauvaise installation du vitrage peut conduire à des contraintes excessives sur le joint de scellement. Cela peut se produire si le joint est trop serré ou mal dimensionné.
  3. Mouvements structurels : Les mouvements structurels du bâtiment, tels que la flexion ou la torsion, peuvent exercer des contraintes sur le vitrage et son joint de scellement.
  4. Contraintes mécaniques : Les contraintes mécaniques provenant de charges externes, comme le vent ou les chocs accidentels, peuvent également affecter le joint de scellement.

Traitements et préventions :

  1. Utilisation de matériaux appropriés : Choisissez des matériaux de joint de scellement qui sont compatibles avec les matériaux du vitrage et qui présentent une bonne résistance aux contraintes thermiques.
  2. Conception adéquate du joint : Assurez-vous que la conception du joint de scellement prend en compte les contraintes thermiques et mécaniques auxquelles il sera soumis. Un joint de taille appropriée et correctement dimensionné peut réduire les contraintes.
  3. Installation professionnelle : Assurez-vous que le vitrage est installé correctement par des professionnels qualifiés pour éviter les contraintes inutiles sur le joint de scellement.
  4. Utilisation de joints souples : Les joints de scellement souples peuvent mieux absorber les contraintes et les mouvements du vitrage tout en maintenant une étanchéité efficace.
  5. Maintenance régulière : Effectuez une inspection régulière du vitrage et du joint de scellement pour détecter tout signe de défaillance ou de détérioration. Remplacez les joints endommagés dès qu’ils sont détectés pour éviter les problèmes futurs.

En résumé, les échauffements et les contraintes dans le joint de scellement d’un vitrage peuvent être causés par divers facteurs, mais une conception appropriée, une installation professionnelle et une maintenance régulière peuvent aider à prévenir ces problèmes et à assurer la durabilité et l’efficacité du vitrage.

Quelles sont les raisons d’incompatibilités chimiques avec les joints de scellement ou le butyl des double-vitrages ? 

Les incompatibilités chimiques avec les joints de scellement des double-vitrages, notamment ceux en butyl, peuvent être dues à plusieurs facteurs :

  1. Réactions chimiques : Certains produits chimiques présents dans les matériaux de construction ou dans l’environnement peuvent réagir avec les composés des joints, entraînant leur détérioration. Par exemple, des solvants présents dans les mastics ou des gaz émis par les matériaux de construction peuvent réagir avec le butyl, affectant ainsi ses propriétés d’adhérence et d’étanchéité.
  2. Incompatibilité des matériaux : Les joints de scellement sont généralement fabriqués à partir de matériaux spécifiques qui peuvent réagir de manière négative avec d’autres matériaux utilisés dans la construction. Par exemple, des matériaux de construction contenant des plastifiants ou des agents de traitement anti-UV peuvent entraîner une incompatibilité avec le butyl ou d’autres matériaux de joint, provoquant leur dégradation prématurée.
  3. Exposition aux conditions environnementales : Les joints de scellement des double-vitrages sont exposés à une variété de conditions environnementales, telles que les rayons UV, les fluctuations de température, l’humidité et les produits chimiques présents dans l’air. Ces conditions peuvent accélérer la dégradation des joints, surtout s’ils ne sont pas compatibles avec ces environnements.
  4. Qualité des matériaux : La qualité des matériaux utilisés dans la fabrication des joints de scellement peut varier. Des matériaux de moindre qualité ou des processus de fabrication défectueux peuvent rendre les joints plus sensibles aux réactions chimiques ou à la dégradation due aux conditions environnementales.
  5. Conception du système de vitrage : Une conception inadéquate du système de vitrage, telle que des contraintes mécaniques excessives sur les joints ou des mouvements structurels non pris en compte, peut également entraîner une dégradation prématurée des joints de scellement.

En résumé, les incompatibilités chimiques avec les joints de scellement des double-vitrages ou le butyl, peuvent résulter de réactions chimiques, d’incompatibilité des matériaux, d’exposition aux conditions environnementales, de la qualité des matériaux et de la conception du système de vitrage. Il est donc important de choisir des matériaux compatibles et de surveiller l’environnement et les conditions d’utilisation pour assurer la durabilité et l’efficacité des joints de scellement.

Comment dimensionner un vitrage (pose verticale, inclinée, dalle, …)

Le dimensionnement d’un vitrage pour une application spécifique dépend de plusieurs facteurs, notamment la taille du vitrage, la charge qu’il doit supporter, l’orientation, l’exposition au vent, les exigences en matière d’isolation thermique et acoustique, ainsi que les codes du bâtiment locaux. Voici quelques étapes générales pour dimensionner un vitrage pour différentes applications :

1. Déterminez les Charges :

  • Charge de vent : Selon l’emplacement du bâtiment, calculez la pression du vent à laquelle le vitrage sera soumis. Cela peut varier en fonction de la hauteur du bâtiment et de la région géographique.
  • Charge de neige : Si le bâtiment est situé dans une zone sujette à des chutes de neige, et qu’il est incliné, prenez en compte la charge de neige qui pourrait s’accumuler sur le vitrage.
  • Charge de poids propre : Calculez la charge due au poids du vitrage lui-même.

2. Considérez l’Orientation et l’Exposition :

  • Les vitrages exposés au soleil direct peuvent nécessiter une protection supplémentaire contre la chaleur excessive.
  • Les vitrages exposés au vent doivent être dimensionnés pour résister aux charges de vent appropriées.

3. Déterminez les dimensions :

  • Pour une pose verticale ou inclinée, les dimensions du vitrage dépendront de la conception du bâtiment et des exigences architecturales.
  • Pour les dalles de sol en verre, assurez-vous que l’épaisseur et les dimensions du vitrage sont adéquates pour supporter les charges piétonnières ou de circulation.

4. Choisissez le matériau et l’Épaisseur :

  • Sélectionnez le type de verre en fonction des exigences de performance, telles que la résistance aux chocs, l’isolation thermique et acoustique, et l’esthétique.
  • L’épaisseur du verre dépendra également des dimensions du vitrage et des charges qu’il doit supporter. Les vitrages plus épais sont généralement plus résistants mais peuvent être plus lourds.

5. Consultez les Normes et Codes du Bâtiment :

  • Assurez-vous que le vitrage est conforme aux normes de sécurité et de performance locales, telles que les normes de construction et de sécurité incendie.

6. Engagez des Professionnels Qualifiés :

  • Pour des projets complexes ou critiques, il est recommandé de faire appel à des ingénieurs en structures ou à des consultants en vitrage pour dimensionner et concevoir le vitrage de manière appropriée.

En résumé, le dimensionnement d’un vitrage pour une application spécifique nécessite une analyse approfondie des charges, de l’orientation, des dimensions, du matériau et des normes locales. Il est important de s’assurer que le vitrage est conçu et installé correctement pour garantir sa sécurité et sa performance à long terme.

Quelles sont les raisons d’incompatibilités chimiques entre certains produits et les films des verres feuilletés ?

Les incompatibilités chimiques entre certains produits et les films des verres feuilletés peuvent résulter de réactions chimiques indésirables entre les composants des films et des substances externes. Ces réactions peuvent entraîner des dommages ou une dégradation du film, compromettant ainsi l’intégrité et les propriétés du verre feuilleté. Voici quelques exemples d’incompatibilités chimiques courantes :

  1. Solvants agressifs : Certains solvants chimiques, tels que les acétates, les cétones ou les solvants chlorés, peuvent endommager les films de PVB (polyvinylbutyral) couramment utilisés dans les verres feuilletés. Ces solvants peuvent causer la dégradation du PVB, entraînant une décoloration, une déformation ou une perte d’adhérence du film.
  2. Acides et bases fortes : Les acides forts (comme l’acide chlorhydrique) et les bases fortes (comme l’hydroxyde de sodium) peuvent réagir avec le PVB, entraînant sa dégradation et sa perte de performance. Ces réactions peuvent affaiblir la liaison entre les couches de verre et réduire la résistance du verre feuilleté.
  3. Produits chimiques oxydants : Certains produits chimiques oxydants, tels que les peroxydes ou les agents de blanchiment, peuvent réagir avec le PVB et provoquer sa décomposition. Cela peut entraîner une décoloration ou une détérioration du film de PVB.
  4. Exposition à des températures élevées : Les températures élevées peuvent également accélérer la dégradation des films de PVB, en particulier s’ils sont exposés à des températures supérieures à leur plage de tolérance. Cela peut se produire, par exemple, dans des environnements où le verre feuilleté est exposé à une chaleur excessive ou à des sources de chaleur directe.

Pour éviter les incompatibilités chimiques et préserver l’intégrité du verre feuilleté, il est essentiel de prendre des précautions appropriées, notamment :

  • Éviter l’utilisation de produits chimiques agressifs ou incompatibles à proximité du verre feuilleté.
  • S’assurer que les produits de nettoyage utilisés sur le verre feuilleté sont compatibles avec les films de PVB.
  • Protéger le verre feuilleté contre les températures extrêmes et les sources de chaleur directe.
  • Consulter les recommandations du fabricant pour des conseils spécifiques sur l’entretien et la maintenance du verre feuilleté.

Quels sont vos domaines d’application ?
VIT possède différents domaines d’application associés à nos gammes de produits de vitrage isolant afin de répondre au mieux à chaque secteur : Vous pouvez les retrouver sur notre site :
Agencement, cloison, dalle, douche, façade, fenêtre, garde-corps, porte, véranda, verrière, vitrine.

Avez-vous des produits dédiés aux menuisiers ?
VIT propose une large gamme de vitrages adaptés aux professionnels de la menuiserie : vitrage pare-flamme ou VIT Stop Fire, vitrage anti-effraction VIT Stop Choc, vitrage thermique VIT Therm, vitrage occultant VIT Stop View, vitrage acoustique VIT Acoustic

Vous pouvez retrouver notre sélection en cliquant ici.

Avez-vous des produits dédiés aux agenceurs ?
VIT propose une large gamme de vitrages adaptés aux professionnels de l’agencement : vitrage pour douche VIT Shower, vitrage avec insert décoratif VIT Insert, vitrage avec impression numérique VIT Print, vitrage acoustique VIT Acoustic, vitrage pare-flamme ou coupe-feu VIT Stop Fire, vitrage garde-corps VIT Stop Fall, vitrage laqué VIT Paint… permettant toute décoration et sécurisation des espaces intérieurs.

Vous pouvez retrouver notre sélection en cliquant ici.

Avez-vous des produits dédiés aux façadiers ?
VIT propose une large gamme de vitrages adaptés aux professionnels du bâtiment et de la façade : vitrage isolant double ou triple avec fonction contrôle solaire (neutre ou réfléchissant) VIT Perform, fonction acoustique VIT Acoustic, fonction thermique VIT Therm, fonction anti-effraction VIT Stop Choc Plus, fonction pare-flammes ou coupe feu VIT Stop Fire.
VIT vous propose aussi les vitrages pour collage VEC et bien évidemment des vitrages de grande dimension.


Vous pouvez retrouver notre sélection en cliquant ici.

Avez-vous des produits dédiés aux cloisonneurs ?
VIT propose une large gamme de vitrages adaptés aux professionnels cloisonneurs : vitrage avec sablage VIT Sand, vitrage avec insert décoratif VIT Insert, vitrage feuilleté, vitrage trempé, vitrage acoustique, vitrage pare-flammes ou coupe-feu VIT Stop Fire, vitrage anti-reflet VIT Stop Reflect, vitrage à opacité contrôlé VIT Stop View, vitrage avec store incorporé VIT Line.

Vous pouvez retrouver notre sélection en cliquant ici.

Avez-vous des produits dédiés aux vérandalistes ?
VIT propose une large gamme de vitrages adaptés aux professionnels du bâtiment et plus précisément aux vérandalistes : vitrage anti-effraction VIT Stop Choc Plus, vitrage autonettoyant VIT Self Clean, vitrage thermique VIT Therm, vitrage isolant, vitrage de contrôle solaire VIT Perform, vitrage chauffant VIT Heat, vitrage acoustique VIT Acoustic

Avez-vous des produits dédiés aux architectes ?
VIT propose une large gamme de vitrages adaptés aux professionnels du bâtiment et aux architectes : vitrage pour les parois de douche VIT Shower Glass, vitrage avec insert décoratif VIT Insert, vitrage avec sablage VIT Sand, vitrage avec impression numérique VIT Print, vitrage chauffant VIT Heat, vitrage acoustique VIT Acoustic, vitrage thermique, vitrage de contrôle solaire VIT Perform, vitrage avec store intégré VIT Line, vitrage thermique VIT Therm, vitrage de sol VIT Stop Gliss, vitrage pare-flammes VIT Stop Fire

Vous pouvez retrouver notre sélection en cliquant ici.

Avez-vous des produits dédiés aux industriels ?
VIT propose une large gamme de vitrages adaptés aux industriels de la fermeture : vitrage avec sablage VIT Sand, vitrage isolant double ou triple, vitrage pare-flammes VIT Stop Fire, vitrage acoustique VIT Acoustic, vitrage sur mesure, vitrage avec croisillons intégrés, vitrage avec impression numérique VIT Print

Vous pouvez retrouver notre sélection en cliquant ici.

Avez-vous des produits dédiés aux métalliers ?
VIT propose une large gamme de vitrages adaptés aux professionnels de la métallerie : vitrage anti-effraction VIT Stop Gliss, vitrage pare-flammes ou coupe-feu VIT Stop Fire, vitrage thermique VIT Therm, vitrage acoustique VIT Acoustic, vitrage anti-reflets VIT Stop Reflect, vitrages feuilletés pour gardes corps VIT Stop Fall

Vous pouvez retrouver notre sélection en cliquant ici.

Avez-vous des produits dédiés aux miroitiers ?
VIT propose une large gamme de vitrages adaptés aux professionnels du bâtiment et aux miroitiers : vitrage pour paroi de douches VIT Shower Glass, vitrage avec impression numérique VIT Print, vitrage avec insert décoratif VIT Insert, vitrage avec du relief VIT Relief, vitrage acoustique VIT Acoustic, vitrage thermique VIT Therm, vitrage de contrôle solaire VIT Perform, vitrage de sol, vitrage anti-reflets VIT Stop Reflect, vitrage pour garde-corps VIT Stop Fall

Vous pouvez retrouver notre sélection en cliquant ici.

Quel type de vitrage choisir pour une façade ?

Pour que votre vitrage corresponde au mieux à votre façade, VIT vous propose une large gamme de vitrages adaptés aux professionnels du bâtiment !

Les vitrages recommandés pour la façade sont choisis en fonction de leurs caractéristiques thermiques, phoniques et de sécurité. En effet, les vitrages de façade ont plusieurs rôles dans un bâtiment : à la fois esthétique et technique. Il est donc important de prendre en compte des produits de Vitrage Technique respectant les normes et réglementations en vigueur.

Il est toutefois à noter que l’on retrouve très souvent des produits de contrôle solaire de la gamme VIT Sun associés à des verres de sécurité de la gamme VIT Protect (Stop Choc et Stop Chocplus)

Venez découvrir notre sélection pour tout type de façade :
Nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans votre projet.

Quel vitrage choisir : simple, double, triple ?

Le simple vitrage est utilisé quasi exclusivement en intérieur, pour réaliser des cloisons en verre feuilleté par exemple, ou pour l’agencement (miroirs, crédences, verres laqués, étagères, …).

Le double vitrage est généralement utilisé en extérieur, pour avoir une bonne isolation thermique. Il permet également de combiner à cette fonction d’isolation des fonctions de contrôle solaire, d’affaiblissement acoustique, de sécurité.

Quant au triple vitrage, il est principalement recommandé pour obtenir une isolation thermique très performante (Ug < 0,9 W/m²°K). On le trouve donc souvent en façade nord ou en altitude dans les régions froides (Savoie, Jura…)

Quel type de vitrage pour contrer les UV ?

Lorsqu’une protection aux UV est nécessaire, le verre feuilleté, qu’il soit 1B1 ou 2B2, permet de filtrer 99,9 % des UV responsables du vieillissement des objets, de la décoloration, de la dégradation des plastiques, etc… Vous pouvez retrouver notre gamme VIT Protect ICI.

Attention : les UV n’apportent pas de chaleur. Il ne faut donc pas confondre protection anti-UV et protection contre la chaleur apportée par le soleil ! Pour contrôler les apports énergétiques solaires, il faut choisir un vitrage de contrôle solaire : venez découvrir plus en détails notre Gamme.

Dans quels vitrages il est déconseillé de monter un Store intégré ?

Les stores intégrés peuvent être intégrés dans tout type de vitrage isolant, avec ou sans couche.

Pour un usage extérieur, il conviendra d’adapter la couleur des lames et/ou le type de couche (de contrôle solaire ou faiblement émissive) afin de limiter la montée en température à l’intérieur du vitrage isolant.

Une attention particulière doit être portée aux fenêtres oscillo-battantes, car si le store est manœuvré quand le vantail est basculé, il risque de venir rayer le verre ou la couche. Cela est d’autant plus vrai pour les stores électriques, qui peuvent être télécommandés et se relever en frottant le vitrage sans que l’utilisateur ne s’en rende compte.

Dans quels vitrages il est déconseillé de monter un Store intégré ?

Les classes telles que 1B1, 2B2, etc., dans le contexte du vitrage, font référence à la classification du vitrage en fonction de sa résistance aux chocs et de son comportement en cas de bris, selon les normes européennes. Ces classes sont définies dans la norme européenne EN 12600, qui spécifie les exigences de résistance mécanique des vitrages utilisés dans les bâtiments.

Voici ce que signifient généralement ces classes :

  1. Le premier chiffre (1 ou 2) : Ce chiffre indique le niveau de résistance aux chocs du vitrage.
    • “1” indique une résistance aux chocs de base.
    • “2” indique une résistance aux chocs renforcée.
  2. Le deuxième caractère (B) : Il représente la classe de fragmentation du vitrage en cas de bris.
    • “B” signifie que le vitrage reste en place après la rupture, retenu par un intercalaire (généralement en PVB) dans le cas du verre feuilleté.
    • “C” signifie que le vitrage se fragmente en petits morceaux sans rester en place.
  3. Le dernier chiffre (1 ou 2) : Ce chiffre indique le niveau de rétention de fragments dans le cas où le vitrage se brise.
    • “1” indique une rétention minimale de fragments.
    • “2” indique une rétention améliorée des fragments.

Ainsi, une classe comme 1B1 correspondrait à un vitrage de base résistant aux chocs, qui reste en place après la rupture et retient les fragments, tandis que 2B2 correspondrait à un vitrage avec une résistance renforcée aux chocs, qui reste en place après la rupture et retient également les fragments de manière efficace.
Ces classifications sont importantes pour garantir que le vitrage utilisé dans les bâtiments répond aux exigences de sécurité et de performance spécifiques à chaque application.

Comment choisir son vitrage thermique ?
Pour obtenir de bonnes performances d’isolation thermique, il faut obligatoirement employer un double vitrage, avec une face faiblement émissive VIT Therm et/ou de contrôle solaire VIT Perform, et une lame d’argon, idéalement de 16 mm. Le choix de la couche peut vous permettre d’obtenir un Ug de 1.0 W/m²°K en double vitrage, et jusqu’à 0,5 W/m²°K en triple vitrage. Grâce à ce type de vitrage thermique, l’isolation est optimale.

Quel vitrage choisir pour isoler au mieux un bâtiment ?
Pour isoler au mieux un bâtiment, il existe plusieurs types de vitrages. Cela va dépendre de votre souhait, il est possible de mettre un vitrage résistant au feu, vitrage pare-flammes ou vitrage coupe feu VIT Stop Fire, un vitrage feuilleté ou encore un vitrage thermique VIT Therm ou de contrôle solaire VIT Perform ! Il est également possible de combiner plusieurs fonctionnalités selon votre projet.
Pour être accompagné sur votre projet de vitrage isolant, contactez un conseiller VIT !

Quels vitrages pour réduire sa facture d’énergie (climatisation en été / chauffage en hiver) ?
Le vitrage idéal pour réduire sa facture d’énergie est le vitrage de contrôle solaire VIT Perform. Il va apporter une isolation thermique renforcée en période froide, en maitrisant la luminosité, tout en limitant les apports solaires l’été. Ainsi, la chaleur restera plus facilement à l’intérieur en hiver et à l’extérieur en été.

Retrouvez notre gamme en cliquant ici

Quel vitrage prioriser pour assurer la sécurité d’un bâtiment, d’une vitrine, d’une habitation ?
Le vitrage le plus sécurisant chez VIT fait partie de la gamme VIT PROTECT. C’est le vitrage STOP CHOC PLUS, sa fonction première est d’empêcher ou de retarder autant que possible l’entrée d’un potentiel cambrioleur dans un lieu public, des bureaux ou une habitation. Sa composition spécifique, alliant différentes couches de verres et de PVB, permet une sécurité assurée. Veillez à bien valider la classe de protection nécessaire avec l’assureur du bien à protéger car chaque lieu, chaque ville, chaque exposition aux risques… ne nécessite pas obligatoirement la même protection ! Petit conseil de pose : lorsqu’il est monté en isolant avec une face float, n’hésitez pas mettre la face feuilletée à l’intérieur du bâtiment (en effet le bris de la face extérieure rendra plus difficile le bris du verre feuilleté, et la résistance des films PVB est optimale à température ambiante !)

Retrouvez notre gamme de vitrage sécurité en cliquant ici

Quel vitrage prioriser pour une salle de réunion ? Ou une grande salle ?
Dans la gamme VIT DESIGN, on retrouve le vitrage avec sablage. Il est idéal pour des salles de type réunion car avec son verre dépoli au sablage, vous obtenez un aspect opaque tout en conservant la luminosité. C’est un vitrage qui peut être utilisé aussi bien en simple vitrage qu’en isolant et qui apporte une discrétion dans la pièce.

Retrouvez notre gamme en cliquant ici

Existe-t-il un vitrage résistant aux balles ?
Bien sûr ! La gamme STOP BULLET répond à ces attentes ! Sa composition à base de différents verres, PVB et polycarbonates, assure la sécurité des personnes vis-à-vis de tirs d’armes à feu. Outre la gamme de résistance au type d’arme utilisée, cette gamme de vitrage peut se décliner en 2 versions S (avec éclat vulnérants) ou NS (sans éclat vulnérant) ce qui permet de répondre à toutes vos attentes !

Retrouvez notre gamme de vitrage sécurité en cliquant ici

Pourquoi choisir un verre feuilleté plutôt que trempé ?

Le choix entre un verre feuilleté et un verre trempé dépend principalement des exigences spécifiques de l’application, de la sécurité requise et des préférences esthétiques. Voici quelques raisons pour lesquelles vous pourriez choisir un verre feuilleté plutôt qu’un verre trempé :

  1. Sécurité accrue : Le verre feuilleté est composé de plusieurs couches de verre liées par un intercalaire, généralement en PVB (polyvinylbutyral), qui maintient les morceaux ensemble en cas de bris. Cela réduit les risques de blessures en cas de casse, car les morceaux de verre restent attachés à l’intercalaire.
  2. Résistance aux chocs : Le verre feuilleté est plus résistant aux chocs que le verre trempé, ce qui le rend idéal pour les applications où la sécurité est primordiale, telles que les fenêtres, les portes et les balustrades.
  3. Réduction du bruit : En raison de sa structure en couches, le verre feuilleté peut offrir une meilleure isolation phonique que le verre trempé, ce qui en fait un choix approprié pour les environnements où la réduction du bruit est importante, comme les bâtiments près des routes ou des aéroports.
  4. Protection UV : Certains types de verre feuilleté (PVB et EVA notamment) sont conçus pour filtrer les rayons UV nocifs du soleil, ce qui peut aider à protéger les meubles, les tapis et les œuvres d’art des dommages causés par la décoloration.

En résumé, le verre feuilleté est souvent privilégié dans les applications nécessitant une sécurité accrue, une résistance aux chocs et une protection UV, tandis que le verre trempé est généralement choisi pour sa résistance à la rupture et sa résistance mécanique, pour la mise en œuvre de pièces métalliques par exemple. Pour certaines applications (garde-corps fixés sur pièces métalliques, marquises, …), les deux peuvent être associés : on parle alors de feuilleté trempé.

Comment dimensionner un vitrage (pose verticale, inclinée, dalle, …)

Le dimensionnement d’un vitrage pour une application spécifique dépend de plusieurs facteurs, notamment la taille du vitrage, la charge qu’il doit supporter, l’orientation, l’exposition au vent, les exigences en matière d’isolation thermique et acoustique, ainsi que les codes du bâtiment locaux. Voici quelques étapes générales pour dimensionner un vitrage pour différentes applications :

  1. Déterminez les Charges :
    • Charge de vent : Selon l’emplacement du bâtiment, calculez la pression du vent à laquelle le vitrage sera soumis. Cela peut varier en fonction de la hauteur du bâtiment et de la région géographique.
    • Charge de neige : Si le bâtiment est situé dans une zone sujette à des chutes de neige, et qu’il est incliné, prenez en compte la charge de neige qui pourrait s’accumuler sur le vitrage.
    • Charge de poids propre : Calculez la charge due au poids du vitrage lui-même.
  2. Considérez l’Orientation et l’Exposition :
    • Les vitrages exposés au soleil direct peuvent nécessiter une protection supplémentaire contre la chaleur excessive.
    • Les vitrages exposés au vent doivent être dimensionnés pour résister aux charges de vent appropriées.
  3. Déterminez les dimensions :
    • Pour une pose verticale ou inclinée, les dimensions du vitrage dépendront de la conception du bâtiment et des exigences architecturales.
    • Pour les dalles de sol en verre, assurez-vous que l’épaisseur et les dimensions du vitrage sont adéquates pour supporter les charges piétonnières ou de circulation.
  4. Choisissez le matériau et l’Épaisseur :
    • Sélectionnez le type de verre en fonction des exigences de performance, telles que la résistance aux chocs, l’isolation thermique et acoustique, et l’esthétique.
    • L’épaisseur du verre dépendra également des dimensions du vitrage et des charges qu’il doit supporter. Les vitrages plus épais sont généralement plus résistants mais peuvent être plus lourds.
  5. Consultez les Normes et Codes du Bâtiment :
    • Assurez-vous que le vitrage est conforme aux normes de sécurité et de performance locales, telles que les normes de construction et de sécurité incendie.
  6. Engagez des Professionnels Qualifiés :
    • Pour des projets complexes ou critiques, il est recommandé de faire appel à des ingénieurs en structures ou à des consultants en vitrage pour dimensionner et concevoir le vitrage de manière appropriée.

En résumé, le dimensionnement d’un vitrage pour une application spécifique nécessite une analyse approfondie des charges, de l’orientation, des dimensions, du matériau et des normes locales. Il est important de s’assurer que le vitrage est conçu et installé correctement pour garantir sa sécurité et sa performance à long terme.

Quel type de vitrage choisir pour une façade ?

Pour que votre vitrage corresponde au mieux à votre façade, VIT vous propose une large gamme de vitrages adaptés aux professionnels du bâtiment !
Les vitrages recommandés pour la façade sont choisis en fonction de leurs caractéristiques thermiques, phoniques et de sécurité. En effet, les vitrages de façade ont plusieurs rôles dans un bâtiment : à la fois esthétique et technique. Il est donc important de prendre en compte des produits de Vitrage Technique respectant les normes et réglementations en vigueur.

Il est toutefois à noter que l’on retrouve très souvent des produits de contrôle solaire de la gamme VIT Sun associés à des verres de sécurité de la gamme VIT Protect (Stop Choc et Stop Chocplus)

Venez découvrir notre sélection pour tout type de façade :
Nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans votre projet.

Quel vitrage choisir : simple, double, triple ?

Le simple vitrage est utilisé quasi exclusivement en intérieur, pour réaliser des cloisons en verre feuilleté par exemple, ou pour l’agencement (miroirs, crédences, verres laqués, étagères, …).

Le double vitrage est généralement utilisé en extérieur, pour avoir une bonne isolation thermique. Il permet également de combiner à cette fonction d’isolation des fonctions de contrôle solaire, d’affaiblissement acoustique, de sécurité.

Quant au triple vitrage, il est principalement recommandé pour obtenir une isolation thermique très performante (Ug < 0,9 W/m²°K). On le trouve donc souvent en façade nord ou en altitude dans les régions froides (Savoie, Jura…).

Quel type de vitrage pour contrer les UV ?

Lorsqu’une protection aux UV est nécessaire, le verre feuilleté, qu’il soit 1B1 ou 2B2, permet de filtrer 99,9 % des UV responsables du vieillissement des objets, de la décoloration, de la dégradation des plastiques, etc… Vous pouvez retrouver notre gamme VIT Protect ICI.

Attention : les UV n’apportent pas de chaleur. Il ne faut donc pas confondre protection anti-UV et protection contre la chaleur apportée par le soleil ! Pour contrôler les apports énergétiques solaires, il faut choisir un vitrage de contrôle solaire : venez découvrir plus en détails notre Gamme

Quel vitrage choisir : simple, double, triple ?

Les stores intégrés peuvent être intégrés dans tout type de vitrage isolant, avec ou sans couche.
Pour un usage extérieur, il conviendra d’adapter la couleur des lames et/ou le type de couche (de contrôle solaire ou faiblement émissive) afin de limiter la montée en température à l’intérieur du vitrage isolant.

Une attention particulière doit être portée aux fenêtres oscillo-battantes, car si le store est manœuvré quand le vantail est basculé, il risque de venir rayer le verre ou la couche. Cela est d’autant plus vrai pour les stores électriques, qui peuvent être télécommandés et se relever en frottant le vitrage sans que l’utilisateur ne s’en rende compte.

Comment découvrir nos produits VIT ?
Vous pouvez découvrir les produits de vitrage isolant VIT sur notre site internet par application, par thème ou par métier, dans notre menu – Nos produits. Vous pouvez ainsi découvrir toutes nos gammes de vitrage professionnel selon vos besoins : vitrage thermique, vitrage acoustique, vitrage décoratif ou vitrage sécurité (vitrage pare-flammes, vitrage coupe feu)…

Comment passer une commande de produits de vitrage VIT ?
Pour passer une commande de vitrage professionnel, vous pouvez demander un devis, contacter un expert VIT ou vous connecter sur votre espace client. Tout cela se déroule sur notre site internet dans la catégorie « Nos services ».

Comment obtenir un devis pour des produits VIT ?
Pour obtenir un devis, cliquez sur demander un devis et réalisez votre projet vitrage en remplissant le formulaire ! Un conseiller VIT vous répondra dans les plus brefs délais. Vous pouvez également nous contacter directement au 03 85 81 48 08

Est-ce que VIT vend des pièces détachées ?
VIT peut vous proposer les accessoires de pose (paumelles, serrures, boutons…) pour vos portes entièrement vitrées (Type Clarit et Securit) et les portes et cloisons de douche. Nous pouvons également vous proposer les joints adaptés à la pose de vos vitrages (isolant, dalle de sol…) et silicones compatibles avec nos vitrages.

Comment puis-je suivre mes commandes/ma livraison de produits VIT ?
Pour suivre vos commandes ainsi que vos livraisons, rendez-vous sur notre site internet dans la rubrique VIT LINK – Espace pro. Via cet onglet, et avec vos codes personnels, vous retrouverez le suivi de vos commandes de vitrage professionnel dans votre espace client dédié.

La société VIT assure-t-elle une assistance à la pose, une livraison sur chantier avec camion grue ?
VIT peut vous proposer différents services de livraison :

  • La livraison sur chantier classique avec déchargement par vos soins,
  • La livraison sur chantier avec camion grue ou chariot embarqué pour réaliser le déchargement,
  • La livraison avec assistance à la pose grâce à nos partenaires équipés de grues, mini grues, palonniers à ventouses… Votre vitrage sera alors livré, manipulé et déposé dans votre menuiserie avec le plus grand soin afin de permettre une pose sans accroc !

Il vous suffit de prendre contact avec VIT pour mettre en place votre projet et préciser que vous souhaitez cette assistance.

Comment déclarer un litige, ou un produit défectueux / non conforme ?
Si vous réceptionnez un vitrage défectueux suite à une commande chez VIT, il est possible de faire un retour en remplissant le document suivant. Vous pourrez ensuite redonner le vitrage défectueux au livreur, lors de son passage suivant. Une fois le vitrage retourné, le défaut sera analysé, et le remplacement du vitrage pris en charge ou non, selon l’origine du défaut.

Comment déclarer une casse livraison (modalités et délai de déclaration, etc.) ?
Une casse de vitrage lors d’une livraison peut arriver. En cas de casse lors de la livraison d’un vitrage, vous pouvez la déclarer directement sur le bon de livraison en présence de notre chauffeur. Elle sera alors prise en charge et le vitrage sera refabriqué gratuitement et livré sur votre prochaine livraison.

Si vous constatez la casse après le départ du livreur, vous pouvez nous recommander le vitrage comme habituellement, en nous envoyant une copie du bon de livraison par exemple, pour que nous puissions relancer le vitrage en production. Dans ce cas, il sera facturé.

Comment sont posées les étiquettes sur les vitrages ?
Il n’y a pas de règle absolue concernant la pose des étiquettes, surtout sur des vitrages isolants : en fonction des exigences de la production, des contraintes machine, des demandes d’orientation des vitrages sur les palettes par les clients, du poids des faces, … elles peuvent être posées sur le verre 1 comme sur le verre 2 (ou 3 pour un triple-vitrage).
En revanche, pour les vitrages isolants, il y a toujours une mention en bas de l’étiquette, qui indique sur quelle face elle est posée : reste ensuite au poseur à savoir dans quel sens poser les vitrages.
Par exemple un vitrage de contrôle solaire sera toujours posé côte extérieur, alors qu’un vitrage Lowe pourra être posé dans les deux sens indifféremment (mettre un lien vers la FAQ sens de pose d’un Lowe).

Vous n’avez pas trouvé la réponse à vos questions ici ?

Vous pouvez nous contacter pour échanger avec nous sur votre interrogation