VIT_PICTO_LOUPE

Vitrage feuilleté

La fonction première du verre feuilleté est double : en cas de casse le vitrage ne doit être ni blessant, ni sortir de sa feuillure. Sa résistance aux chocs le rend utile pour des applications où norme et technicité entrent en jeu !

Description du verre feuilleté

Le vitrage feuilleté est issu de l’assemblage de minimum deux feuilles de verre float. Ces feuilles sont collées entre elles par des intercalaires en plastique (PVB ou EVA). 
Une fois constitué, l'objectif est double :
- maintenir les verres collés entre eux suite à une casse afin que le vitrage ne soit pas blessant (vitrage de sécurité)
- maintenir le vitrage dans la menuiserie 
L’épaisseur d’un film PVB ou EVA standard est de 0,38 mm.

La dénomination de verre feuilleté est généralement composée ainsi :

XXy ou XX.Y ou XX/Y

‘’XX’’ signifie que le verre est composé de deux verres float de ‘‘X’’ mm

‘’y’’ ,ou ‘’.Y’’, ou ‘’/Y’’ correspond au nombre de films intégrés dans le feuilleté

Par exemple, un verre feuilleté non-symétrique composé d’un verre de 4 mm, d’un verre de 6 mm et de deux films plastique sera dénommé 46², ou 46.2 ou 46/2.

Applications du verre feuilleté

Outre sa double fonction, l'importante résistance aux chocs et aux déformations du vitrage feuilleté, permet de l’employer pour des applications techniques et spécifiques, telles que :

  • Vitrines
  • Garde-corps
  • Vitrage pare-balle ou anti-explosion
  • Dalle de plancher
  • Vitrage de toiture
  • Vitrage anti-effraction