Details Passer au contenu principal

Actualités
Détail de l'actualité

vitrages isolants :  les risques d’un mauvais stockage

vitrages isolants : les risques d’un mauvais stockage

Newsletter

Soleil, eau et projections diverses sont les plus principaux dangers qui guettent vos vitrages.

CONSÉQUENCES D'UNE EXPOSITION DIRECTE AU SOLEIL

La casse thermique : sous l’effet des rayons solaires, le vitrage s’échauffe. Mais si une partie reste à l’ombre, la capacité de déformation du verre n’absorbe plus cet écart de dilatation. Le verre se brise. La simple ombre portée d’un profil de pupitre, arbre ou bâtiment peut provoquer ce phénomène.

Dégradation des joints de scellement en polyuréthane et hot melt : une exposition directe et prolongée aux UV entraînera un vieillissement prématuré du matériau. A terme, l’étanchéité du vitrage isolant sera moindre et ne fera plus barrage à l’humidité. La durée de vie de 10 ans du vitrage n’est alors plus assurée.

Seuls les joints de scellement en silicone offrent une résistance satisfaisante aux UV. 



CONSÉQUENCES D'UNE EXPOSITION À L'EAU

Dégradation de la surface du verre : souvent définitive, elle se manifeste par l’apparition d’un voile blanc ou de traces colorées. C’est le phénomène d’irisation.


CONSÉQUENCES DE PROJECTIONS

Tenez vos vitrages éloignés de tous travaux (maçonnerie, meulage, perçage, soudure…) : les projections de ciment ou de métal peuvent s’incruster de manière irréversible dans le verre.


DES SOLUTIONS SIMPLES ET EFFICACES

Il est primordial de ranger les vitrages dans un lieu abrité, aéré ou ventilé.

Lorsque vous entreposez un vitrage, veillez à ce que toute sa base prenne appui sur le chevalet. Sans quoi le joint de scellement se cisaillera sous le poids du vitrage isolant, ce qui provoquera un décalage des faces et une rupture d’étanchéité.


Télechargez la lettre d'information

Téléchargez la rubrique stockage des vitrages du DTU 39